Articles principaux

Le code vestimentaire actuel des FAC nuit-il à l’inclusion et à la diversité?
Articles principaux

Le code vestimentaire actuel des FAC nuit-il à l’inclusion et à la diversité?

Ed Storey dit que NON Le 1er novembre 2021, le journal des Forces armées canadiennes, The Maple Leaf, a publié un message de la majore-générale Lise Bourgon, cheffe du personnel militaire par intérim, concernant « les initiatives à court terme pour la diversité, l’inclusion et la modification de la culture ». « Les membres des Forces armées canadiennes peuvent s’attendre à une refonte des instructions sur la tenue, a-t-elle déclaré, axée sur l’élimination des obstacles au choix. Ainsi, cette refonte éliminera les choix binaires en permettant aux militaires de choisir l’uniforme qui leur convient. Les changements apportés à nos politiques sur l’apparence donneront lieu à une nouvelle approche qui sera sécuritaire, inclusive et moderne, et qui fournira une norme applicable à tous. En éli...
Articles principaux

Aperçu des prestations pour ancien combattant de 2022

Anciens combattants Canada a augmenté de 2,7 % les pensions, indemnités et allocations versées en 2022 en vertu de la Loi sur les pensions. ACC ajuste le taux des pensions d’invalidité et des allocations le 1er janvier de chaque année. L’augmentation de cette année est fondée sur l’indice des prix à la consommation, conformément à la Loi sur les pensions. Pensions d’invalidité selon la Loi sur les pensions Le degré d’invalidité s’exprime en pourcentage, l’invalidité totale étant évaluée à 100 %. Quand une invalidité donnant droit à une pension est évaluée à moins de 100 %, la pension est proportionnellement moindre. Le tableau suivant présente des exemples de pensions payées mensuellement en 2022. Allocations mensuelles versées en vertu de la Loi sur les pensions Indemnité pour d...
Soutien aux vétérans des FAC et de la GRC
Articles principaux

Soutien aux vétérans des FAC et de la GRC

Bien que beaucoup de membres de la Gendarmerie royale canadienne et leurs proches voient d’un œil reconnaissant la Légion royale canadienne en raison de son travail auprès des anciens militaires, rares sont ceux qui sont au courant du travail important qu’elle effectue en leur nom. Il y a des officiers d’entraide du réseau du Bureau des services de la Légion dans les filiales et les directions générales de la Légion partout au pays depuis 1926. Ils offrent leur aide aux membres actuels ou aux anciens membres de la GRC ainsi qu’à leur famille durant le processus de demande de prestations d’invalidité à Anciens combattants Canada ou au Tribunal des anciens combattants (révision et appel) dans le cadre de la Loi sur les pensions. Les services d’orientation, d’aide et de représentation qu’...
Le MDN et les FAC présentent leurs excuses aux victimes d’inconduite sexuelle
Articles principaux

Le MDN et les FAC présentent leurs excuses aux victimes d’inconduite sexuelle

Des excuses officielles ont été présentées en décembre aux militaires, anciens combattants et employés civils qui ont subi un traumatisme sexuel ou une discrimination de genre dans l’armée, et du manque de réponse des institutions chargées de les protéger.   « Nous sommes désolés. Je suis désolée », a dit Anita Anand, minis-tre de la Défense nationale, en reconnaissant que les gouvernements qui se sont succédé avaient échoué à éliminer le harcèlement sexuel, les agressions sexuelles et la discrimination fondée sur le genre dans l’armée. « Votre gouvernement ne vous a pas protégés, et nous n’avons pas non plus fait le nécessaire pour disposer de systèmes adéquats qui garantissent la justice. » « Nous regardons en face des vérités difficiles, a déclaré le général Wayne Eyre, chef de l’é...
Un courage à toute épreuve
Articles principaux

Un courage à toute épreuve

Léo Major, l'un des grands héros québécois de la Deuxième Guerre mondiale. Né au Massachusetts en 1921, Léo Major grandit dans un quartier ouvrier de l’est de Montréal. Il se joint au Régiment de la Chaudière en 1940. À son arrivée en Angleterre l’année suivante, il rejoi-gnit le peloton d’éclaireurs du régiment où il devint spécialiste des patrouilles, de la reconnaissance et des raids. Le soldat Major est le seul Canadien qui a reçu la Médaille de conduite distinguée (DCM) à l’issue de la Seconde Guerre mondiale et de la guerre de Corée. Cette médaille rarement décernée et que seule surpassait la Croix de Victoria était conférée aux hommes de troupe qui faisaient preuve d’un courage hors du commun. Le 6 juin 1944, le soldat Major débarqua sur la plage Juno en Normandie et participa ...
Une Grande Victorie
Articles principaux

Une Grande Victorie

L’ATTAQUE À LA CRÊTE DE VIMY, PLANIFIÉE ET MENÉE AVEC PRÉCISION, A REDÉFINI LE CORPS CANADIEN EN TANT QUE FORMATION D’ÉLITE La plupart des Canadiens connaissent le chapitre de l’histoire militaire sur la victoire d’avril 1917 à la crête de Vimy. Certains de nos meilleurs écrivains, journalistes ou historiens, de Pierre Berton à Tim Cook, ont écrit des livres sur Vimy, et l’évènement a été souligné aussi bien dans les manuels scolaires que dans le matériel du gouvernement fédéral pour les nouveaux citoyens, sur notre monnaie et au Mémorial national du Canada à Vimy, en France.   Les célébrations des 90e et 100e anniversaires ont attiré à Vimy des milliers d’élèves du secondaire qui ont collecté des fonds pour leur voyage, et Radio-Canada a consacré des heures de diffusion à la retra...
Un pavillon rendu à la marine
Articles principaux

Un pavillon rendu à la marine

Conservé comme trophée, il avait flotté sur un U-boot qui s’était rendu Les pavillons de vaisseaux servent à indiquer leur nationalité. Ils incarnent aussi l’honneur de l’équipage. « Clouer son pavillon » en le fixant au mât était une façon de montrer la détermination de l’équipage à ne jamais se rendre : c’est ce que fit le cuirassé allemand Bismarck en 1941 lorsqu’il sombra, son étendard de combat toujours hissé, après la royale volée que lui avait administrée la marine britannique. Le contraire était de « mettre pavillon bas », c’est-à-dire de baisser le pavillon et de le remettre aux vainqueurs avec le navire, qui le remplaceraient par leur propre pavillon. C’est ce geste hautement symbolique que le Bismarck refusa aux Britanniques. Il fut toutefois librement accordé au Canada...
Le Canada devrait-il s’impliquer davantage dans la région indopacifique?
Articles principaux

Le Canada devrait-il s’impliquer davantage dans la région indopacifique?

Ernie Regehr dit que Non L'apaisement des tensions militaires et l’enrayement de la dérive vers une guerre froide avec la Chine sont des conditions préalables pour relever efficacement les enjeux de la sécurité dans la région indopacifique, qui ne sont que trop réels. Il s’agit notamment de l’armement nucléaire de la Corée du Nord, des disputes territoriales entre les États côtiers de la mer de Chine méridionale, des limites à la liberté de naviga-tion, et du risque croissant de guerre au sujet de Taïwan. Les mesures désincitatives empêchant un conflit armé font partie de l’équation sécuritaire. Jusqu’à récemment, la Chine faisait preuve de retenue sur la scène militaire internationale. Ses dépenses militaires étaient bien inférieures à celles de l’occident, et elles restent encore bi...
Une foule inattendue
Articles principaux

Une foule inattendue

Une foule de gens à Victoria a célébré le jour du Souvenir malgré la pandémie et le temps pluvieux Le révérend Andrew Gates a posé le regard sur la grande foule qui s’était massée autour du cénotaphe sur le domaine de l’Assemblée législative de la Colombie-Britannique, à Victoria. Il bruinait par intermittence, mais le temps était doux et un peu venteux. On notait une certaine distanciation physique, mais avec plus de 3 000 personnes, il y avait foule.    Le jour du Souvenir est un jour férié en Colombie-Britannique, donc il n’y avait que deux groupes de la petite école. En revanche, il y avait de nombreux enfants de tout âge avec leurs parents. La foule débordait du domaine, bloquait la rue Belleville et s’étendait en une large colonne le long de la rue Government entre le port et...
Un retour bienvenu
Articles principaux

Un retour bienvenu

Environ 15 000 personnes se sont rassemblées au Monument commémoratif de guerre du Canada le 11 novembre à Ottawa, un retour du public très attendu après des rues quasiment vides lors de la cérémonie de l’an passé.    De petits groupes épars de gens emmitouflés dans des parkas ou des chandails malgré une météo étonnement clémente étaient déjà derrière les barrières érigées autour du monument à 8 h 30. Puis, coquelicot rouge à la poitrine, les spectateurs sont venus d’une même vague peu avant le début de la cérémonie qui commençait à 11 heures. Parmi ces milliers de personnes se trouvaient d’anciens combattants, des membres des forces armées en service, des parents de militaires, ainsi que de simples quidams sans lien avec l’armée qui s’étaient déplacés par marque de respect.  « J’étais...