Hudson inaugure la Place Vimy

February 15, 2018 texte de Stephanie Slegtenhorst

Inauguration du cénotaphe rénové d’Hudson, au Québec. [Bill Louch]

La filiale québécoise Hudson a dévoilé son cénotaphe rénové et le parc qui l’entoure, désormais baptisé Place Vimy en l’honneur du 100e anniversaire de la bataille de la crête de Vimy. 

Unique en son genre dans la région de Vaudreuil-Soulanges, le cénotaphe commémore les habitants des 23 collectivités qui ont parti-cipé à la guerre d’Afrique du Sud, à la Grande Guerre, à la Seconde Guerre mondiale, à la guerre de Corée, aux missions de maintien de la paix, à la guerre du Golfe et en Afghanistan, ainsi que ceux qui ont servi dans la marine marchande.

L’ancien cénotaphe, érigé en 1981, était délabré et envahi par les arbustes et les buissons. « Chaque fois que nous avions [une cérémonie] au jour du Souvenir, il fallait d’abord débroussailler, dit le second vice-président de la filiale Hudson, Rod Hodgson. Ça faisait peine à voir. »

Les rénovations furent d’abord proposées par le premier vice-président, Michael Elliot. Elles commencèrent à l’automne de 2016 grâce à une subvention du programme d’aide à l’édification de monuments commémoratifs d’Anciens combattants Canada et à des dons de membres de la communauté.

Trois nouvelles plaques en bronze ont été ajoutées au cénotaphe. « Nous n’avions rien ni pour l’Afghanistan, ni pour la guerre des Boers, ni pour la Corée, a déclaré M. Hodgson, alors nous avons commandé trois nouvelles plaques… et elles sont vraiment belles. »

Ces nouvelles plaques, qui s’ajoutent aux deux plaques qui honoraient déjà les 48 soldats de la région tombés aux deux guerres mondiales, commémorent aussi ceux qui ont servi dans la marine marchande, aux missions de maintien de la paix et à la guerre du Golfe.

Norman St Aubin, Peter Stephenson et Maxine Bredt (de g. à droite), anciens combattant de la Seconde Guerre mondiale, accompagnés du cornemuseur Graham Batty, étaient parmi les invités d’honneur à la cérémonie. [Bill Louch]

Les 19 poteaux de fer qui entourent le cénotaphe ont été parrainés par des gens de la collectivité, et sont l’un des ajouts les plus poignants au parc. « Il y a une inscription sur chacun des poteaux à la mémoire de quelqu’un », dit Hodgson. Une nouvelle enseigne annonçant la place Vimy a été érigée au milieu des jardins du cénotaphe.

La cérémonie du 13 aout a commencé par un défilé impromptu. « Nous n’avions pas prévu de défilé… et au dernier moment, il y avait des soldats en service, des cadets de la marine, et nos anciens combattants, dit Hodgson. Je leur ai dit que ceux qui souhaitaient défiler pouvaient le faire. À peu près 45 personnes l’ont fait. » La cérémonie d’inauguration comprenait le dépôt de couronnes par des dignitaires locaux, provinciaux et fédéraux, la Sonnerie aux morts et le dévoilement de la nouvelle plaque de la place Vimy. Trois vétérans de la Deuxième Guerre mondiale représentant l’armée de terre, la marine et l’aviation ont assisté à la cérémonie.

Un chêne de Vimy a été planté le 28 septembre à la filiale Hudson en présence de Peter Schiefken, député fédéral de Vaudreuil-Soulanges. Deux paires de bottes provenant de la commémoration du 100e anniversaire de la bataille de la crête de Vimy en France ont été données par un ancien combattant qui y avait assisté et par Anciens combattants Canada. Les bottes sont exposées à la filiale.

Class

MBP

Connectez

image description