Un timbre et une pièce pour commémorer l’armistice

February 21, 2019 texte de admin

Postes Canada et la Monnaie royale canadienne ont produit des tirages commémoratifs en l’honneur du 100e anniversaire de l’armistice qui mit fin à la Première Guerre mondiale.

« La Monnaie royale canadienne est fière de commémorer la bravoure, le sacrifice et la détermination, à la fois au champ de bataille et au front intérieur, des Canadiens, des Terre-Neuviens et des Labradoriens qui prirent part à la victoire des Alliés lors de la Première Guerre mondiale, a déclaré Jennifer Camelon, PDG intérimaire de la Monnaie royale canadienne. Cette nouvelle pièce commémorant l’armistice invite les Canadiens à se souvenir de leurs prédécesseurs qui ont risqué leur vie ou fait le sacrifice ultime lors de la Première Guerre mondiale pour défendre nos valeurs et nos libertés. »

La pièce de circulation de deux dollars souligne l’anniversaire du cessez-le-feu qui a mis fin aux combats à la 11e heure du 11e jour du 11e mois de 1918. Elle a été dévoilée en présence de personnalités invitées à l’usine de la Monnaie à Winnipeg.

Sur la pièce, conçue par l’artiste canadienne Laurie McGaw, figurent deux symboles du souvenir : le casque Brodie porté par les soldats du Canada à la Première Guerre mondiale et un grand coquelicot, rouge vif dans la version colorée. Deux autres coquelicots sont gravés sur la bague extérieure qui comprend également une bannière portant les mots anglais et français « Remember » et « Souvenir » ainsi que l’année « 2018 ». Sur l’avers se trouve l’image de la reine Elizabeth II conçue par l’artiste canadienne Susanna Blunt en 2003.

« Nous saluons les nombreux Canadiens et Canadiennes qui ont répondu à l’appel au service et en particulier, cette année, ceux qui ont pris part à la tragique Première Guerre mondiale, »  a déclaré le président national de la Légion, Tom Irvine. La Légion royale canadienne détient les droits liés à l’utilisation du coquelicot au Canada.

« Cette importante pièce commémorative est une façon de nous assurer que nous n’oublierons jamais leur sacrifice, » a-t-il dit.

Le nouveau timbre de première classe perpétuel de Postes Canada représente une colombe volant au-dessus d’un barbelé sur fond de paysage dévasté par la guerre. Le mot « Armistice » est inscrit au coin supérieur droit, ainsi que les années 1918 et 2018, séparées par un coquelicot. Il a été conçu par Larry Burke et Anna Stredulinsky de la firme Burke and Burke d’Halifax.

Le timbre a été dévoilé au Centre de soins de santé pour anciens combattants Perley-Rideau à Ottawa.

Sur les plus de 650 000 Canadiens qui servirent avec les Alliés pendant la Première Guerre mondiale, plus de 66 000 furent tués et 172 000, blessés.

L’armistice qui, au front occidental, fit taire les armes à 11 heures, fut signé tôt le matin du 11 novembre 1918 dans une voiture de chemin de fer près de Compiègne, en France.

Il fallut plusieurs mois avant que le Traité de Versailles n’achève officiellement « la Der des Ders », la guerre qui devait en finir avec la guerre, en partageant l’Europe et le Moyen-Orient entre les vainqueurs; les retombées de ce partage sont encore évidentes de nos jours.

D’autres renseignements sur la pièce de 2 $ et le timbre de Postes Canada se trouvent à www.mint.ca/armistice et www.canadapost.ca.

Class

MBP

Connectez

image description