2018 : Une année riche en évènements au siège national de la Légion

April 29, 2019 texte de admin

Le sous-ministre Walt Natynczyk et le ministre des Anciens combattants, Seamus O’Regan (en regard) répondent aux questions. [Jennifer Morse; siège national]

Le thème du Souvenir a profondément imprégné le travail de la Légion royale canadienne en 2018, alors qu’elle célébrait le 100e anniversaire de la signature de l’armistice qui mit fin à la Première Guerre mondiale. Les activités aux niveaux national et régional ont abouti, le jour du Souvenir, à des cérémonies commémoratives en l’honneur de cet évènement important.

Grâce à diverses stratégies, le nombre de membres de la Légion a dépassé les 26 000 en 2018. Un programme d’accueil lancé à la mi-novembre a permis d’offrir une adhésion gratuite d’une année aux militaires et aux agents de la GRC en service ou à la retraite, et près de 400 personnes se sont inscrites au cours des dernières semaines de 2018.

Le Comité de l’avenir nouvellement créé a favorisé certaines initiatives comme l’examen de la Maison de la Légion et de ses programmes, un plan stratégique global et un nouveau code de
déontologie pour les dirigeants élus et le personnel.

2018 a également vu de nouvelles idées et initiatives prendre corps lors du congrès national de la Légion, dont le plan stratégique qui servira de modèle à toutes les directions. Leur mise en œuvre se poursuivra en 2019 et au-delà. Les objectifs fixés comprennent l’accroissement de l’adhésion, un examen de la gouvernance, le développement de l’infrastructure, des plans de communication et de mercatique, la promotion d’une culture accueillante, une meilleure reconnaissance des membres, et le renforcement de la proposition de valeur de l’organisation.

Le changement de direction mène à de nouveaux objectifs et donne un nouvel élan aux initiatives ayant pour but de faire de la Légion une organisation plus attrayante. La modernisation et l’innovation seront essentielles à l’avenir.

Aide aux anciens combattants et à leur famille

Le travail de la Légion auprès des anciens combattants occasionne des commentaires qui font chaud au cœur, notamment au département des Services. « Avec vous de mon bord, je sais vraiment que tout n’est pas perdu », a écrit un ancien combattant, et c’est là le ton général des commentaires envoyés aux officiers d’entraide.

Lorsqu’Anciens Combattants Canada (ACC) a modifié sa politique sur l’admissibilité partielle aux prestations d’invalidité, le département des Services aux anciens combattants a vite été inondé et ce surcroit de travail a eu un résultat positif puisque le nombre d’anciens combattants qui reçoivent maintenant de meilleures prestations a augmenté. En 2018, la charge de travail des officiers d’entraide s’est accrue dans tout le pays en raison de ces changements et de l’arriéré de traitement des dossiers qui perdure à ACC.

La direction nationale de la Légion s’est occupée de nombreuses demandes de fonds de secours en 2018, et son Fonds fiduciaire du coquelicot a dépanné près de 80 anciens combattants et conjoints qui avaient besoin d’une aide d’urgence. Un peu plus de 75 000 $ ont servi à un soulagement immédiat, pour des choses comme le logement, la nourriture, le carburant, les médicaments sur ordonnance et les prothèses auditives.

Faire une différence sur le terrain

Les bénévoles de la Légion qui prennent part au Projet de sensibilisation et de visite des établissements de soins de longue durée d’ACC ont effectué l’an dernier plus de 4 000 visites auprès d’anciens combattants. Le renouvèlement de leur contrat signifie qu’en 2019 et 2020, les bénévoles pourront en visiter 5 000.

Une partie importante du travail de la Légion est de communiquer avec les membres des Forces armées canadiennes en service actif. Plus de 5 400 colis-cadeaux ont été envoyés aux soldats en service actif dans le cadre des initiatives annuelles des FAC Opération Père Noël et Opération Fête du Canada.

Recherches et défense d’intérêts

La direction nationale a continué de plaider en faveur des anciens combattants sur une multitude de sujets, notamment en demandant l’amélioration de la mise en œuvre de la nouvelle option de régime de pensions pour les anciens combattants et davantage de recherches sur la méfloquine et son utilisation. À la suite de la légalisation de la marijuana, elle a renouvelé son appel en faveur de recherches sur les thérapies à base de cannabinoïdes.

Au cours de l’année, le ministre des Anciens combattants a reçu des lettres de la Légion concer-nant plusieurs sujets, notamment l’utilisation des fonds non dépensés à ACC, les suites à donner au rapport de l’ombudsman des vétérans, et l’entrée en vigueur des nouvelles normes promises concernant les chiens d’assistance.

La Légion a cette année encore octroyé une bourse de maitrise
de 30 000 $ pour la recherche spécialisée en santé des militaires et des anciens combattants, par l’entremise de l’Institut canadien de recherche sur la santé des militaires et des vétérans. Elle a été remise à Massimo Cau de l’université de la Colombie-Britannique, qui travaille sur un projet visant à augmenter le taux de survie des soldats blessés par balle.

Soutien international

La direction nationale de la Légion aide des anciens combattants et des veuves dans 16 pays des Antilles grâce au financement des directions, des filiales et autres dons faits à la Ligue royale des anciens combattants du Commonwealth. En 2018, près de 300 000 $ ont été remis à d’anciens combattants et à des veuves dans
les Antilles afin qu’ils aient au moins un repas chaud par jour à longueur d’année. La Légion a également fourni des coquelicots et des objets
du Souvenir aux filiales locales pour leurs évènements commémoratifs.

Étant le contact nord-américain pour les anciens combattants alliés et leurs veuves habitant en Amérique du Nord, la Légion a distribué plus de 302 000 $ en secours immédiat et en aide à long terme. Ce travail s’est fait au nom de plusieurs associations et fonds de fiducie internationaux.

Massimo Cau est félicité par le président national, Tom Irvine, d’avoir obtenu la bourse de 30 000 $ de la Légion. [Jennifer Morse]

Promotion du Souvenir

La campagne nationale du Coquelicot et les cérémonies du 11 novembre partout au pays sont au cœur des efforts que déploie la Légion pour promouvoir le Souvenir. De nombreux bénévoles se dévouent pour offrir aux Canadiens d’importantes occasions de rendre hommage à nos disparus.

Pendant les semaines qui ont précédé la période du Souvenir de 2018, la direction nationale a coordonné l’initiative des Cloches de paix, où les cloches ont sonné au coucher du soleil dans des communautés aux quatre coins du pays. Cet effort, entrepris en souvenir du 100e anniversaire de l’armistice, a été très bien accueilli.

Le coquelicot numérique lancé en 2018, version virtuelle du coquelicot habituellement porté à la poitrine, permet de faire un don en ligne. Plus de 18 000 personnes ont choisi le coquelicot numérique cette année et ce nombre devrait croître en 2019, surtout grâce aux dons provenant de l’étranger que ce nouveau format facilite.

Pour la troisième année consécutive, la Légion a produit une pluie virtuelle de coquelicots sur la Colline du Parlement tous les soirs de la pé-riode du Souvenir. En même temps que les coquelicots virtuels étaient projetés sur l’édifice du Centre, les noms et photos d’anciens combattants canadiens étaient affichés à proximité sur un écran vidéo. Des milliers de spectateurs, en ligne et en personne, avaient là un autre moyen de faire un temps d’arrêt pour se souvenir et manifester leur reconnaissance. À la fin du mois d’octobre, la direction nationale de la Légion a coordonné le lancement officiel de la campagne nationale du coquelicot et présenté le premier coquelicot à la gouverneure générale, Julie Payette, au cimetière Beechwood, emplacement du Cimetière militaire national.

La Légion a coordonné la cérémonie nationale du jour du Souvenir, le 11 novembre, qui a rassemblé quelque 35 000 personnes cette année. La gouverneure générale, des représentants du gouvernement et des dirigeants communautaires ont déposé des couronnes et présenté leurs respects. La Mère de la Croix d’argent nationale de 2018, Anita Cenerini, a déposé une couronne en souvenir de feu son fils, le soldat Thomas Welch, qui s’est donné la mort.

Les concours littéraires et d’affiches de 2018 ont attiré des milliers de participants de partout au pays qui ont produit d’impressionnantes œuvres liées au Souvenir. Les gagnants des catégories séniores ont pris part à la cérémonie nationale, à Ottawa. La Légion a également inscrit des affiches et poèmes primés à un concours international britannique sur le même thème. L’une des inscriptions a obtenu une deuxième place.

En 2018, la Légion a sélectionné le Saskatchewanais Ryan Ference pour la représenter pendant l’été à la marche de Nimègue, aux Pays-Bas. La Légion a ensuite nommé une seconde personne en réponse à l’invitation de l’équipe des Forces armées canadiennes. L’Ontarien David Anderson a donc aussi été du voyage, et les deux membres ont fourni à leur retour des observations au sujet de la marche, qui pour de nombreux participants militaires consiste en plus de 40 kilomètres à pied par jour pendant quatre jours, avec un sac à dos de 10 kilogrammes.

Soutenir nos communautés

Le soutien de la direction nationale à nos communautés consiste en particulier à faciliter le travail de nos directions et de nos filiales en expédiant les commandes de produits de la campagne du coquelicot, en répondant aux questions du public et des médias et en organisant des rencontres sportives nationales.

En 2018, le service de l’approvision-nement a traité 8 500 commandes en ligne et expédié 41 000 colis. Les deux articles les plus vendus en 2018 ont été la casquette de baseball et l’épinglette Armistice 100, jusqu’à rupture de stock. Des sites Web frauduleux se faisant passer pour des sites de la Légion ont été découverts et fermés; profitons du présent article pour rappeler aux membres que les seuls sites en ligne où sont légitimement offerts les produits de la Légion sont legion.ca et poppystore.ca.

Sensibiliser le public aux activités de la Légion est une fonction clé de la direction nationale. Parmi les faits saillants de 2018, il y a eu la participation à Amazing Race Canada, où la force de caractère des membres et des filiales de la Légion a été mise en évidence, et l’expérience de plusieurs anciens combattants était au coeur de nouveaux messages d’intérêt public diffusés dans les médias traditionnels, en ligne et sur les réseaux sociaux.

Les bénévoles ont contribué au succès des 42es Championnats nationaux d’athlétisme pour jeunes à Brandon, Man. Les jeux ont été précédés par des cliniques, des séances de pratique et des évènements sociaux organisés par la Légion. Quelque 650 jeunes athlètes s’y étaient inscrits, dont plus de 300 parrainés par la Légion. En plus d’une importante couverture médiatique locale, les épreuves ont été diffusées en direct sur Athletics Canada TV, ce qui a attiré des milliers de spectateurs sur place et en ligne.

« Sans le soutien [de la Légion], je ne serais certainement pas arrivé où je me trouve actuellement, ni en tant qu’athlète, ni en tant que personne », a déclaré l’un des vainqueurs. Sept records de championnats et deux records nationaux ont été battus en tout.

Les Championnats nationaux des sports de participation des membres ont eu lieu en avril et en mai : le cribbage (à Victoria), les fléchettes (à Mascouche, Qc) et le jeu de la huit (à Estevan, Sask.). Le passage aux inscriptions en ligne a permis, en 2018, de simplifier les opérations liées à l’organisation et au suivi.   

La distribution de la bière Legion Lager s’est étendue au Manitoba et à la Colombie-Britannique en 2018, et l’on prévoit d’en élargir la distribution en Ontario. Cinq pour cent des recettes servent à soutenir les programmes de la Légion au profit d’anciens combattants du Canada.

Envisager l’avenir

La Légion se prépare à poursuivre la modernisation en 2019. Elle exercera une pression croissante sur ACC pour qu’il mette sur pied une stratégie nationale pour les anciens combattants sans-abri et pour qu’il adopte des normes et politiques concernant les chiens d’assistance.

Cela comprendra des enquêtes plus robustes sur les pratiques d’établissement de rapports statistiques liés aux anciens combattants sans-abri dans les collectivités canadiennes auprès des directions divisionnaires, avec pour objectif ultime l’amélioration de la planification et de la prestation de services. En outre, le manuel du rituel et des récompenses sera complètement mis à jour.

Le 75e anniversaire du Débar-quement sera au cœur du travail de la Légion partout au pays en 2019, et il sera le thème des Championnats d’athlétisme qui auront lieu en aout au Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse. Les membres de la Légion qui font du bénévolat ou contribuent à accroître la sensibilisation au programme, ce qui contribue à renforcer les jeunes et les communautés par le sport, sont les bienvenus.

Le maintien et même l’augmen-tation de l’adhésion reste le plus grand défi à la Légion, et de nouveaux projets et initiatives sont en cours pour accueillir les nouveaux adhérents. Les membres actuels peuvent prêter main-forte en se faisant ambassadeurs actifs de la Légion. Les efforts actuels portent notamment sur le renouvèlement de l’adhésion en ligne. La direction nationale collabore avec les filiales pour s’assurer que tous les membres finiront par avoir l’occasion de renouveler leur inscription en ligne.

Pour finir, ceux et celles qui ont une invalidité pouvant être liée au service devraient communiquer avec un officier d’entraide pour obtenir de l’aide. En outre, les gens dont la demande liée à une perte auditive avant 2007 a été rejetée ou a abouti à une admissibilité partielle devraient également communiquer avec un officier d’entraide pour obtenir des renseignements sur les nouvelles prestations auxquelles ils pourraient avoir droit.

Class

MBP

Connectez

image description