Scroll down

Dérouler

100

Number of Newfoundland Regiment soldiers—known as The First Five Hundred—that sailed overseas aboard the SS Florizel in October 1914.

Le nombre de soldats du Newfoundland Regiment, surnommés les « Cinq-cents premiers » (First Five Hundred), qui sont montés à bord du SS Florizel en octobre 1914.

By October 1914, the first group of 537 soldiers—known as The First Five Hundred—was equipped, trained and ready to sail overseas aboard the SS Florizel. A shortage of khaki broadcloth on the island led the regiment to have their puttees—the strip of cloth they wore wrapped around the leg from ankle to knee for protection and support—made from blue cloth provided by the Church Lads’ Brigade, an Anglican youth organization, and the nickname The Blue Puttees stuck.

En octobre 1914, le premier groupe de soldats, au nombre de 537 – appelés les First Five Hundred (les Cinq-cents premiers, NDT) – était équipé, formé et prêt à monter à bord du SS Florizel. Vu l’insuffisance de tissu kaki, les bandes molletières, bandes de tissu qui entouraient leurs jambes entre la cheville et le genou, avaient été faites en tissu bleu donné par la Church Lads’ Brigade, organisation de jeunes anglicans, et c’est alors que leur a été attribué le surnom de Blue Puttees (bandes molletières bleues, NDT).

i

Newfoundland Regiment training

Le Newfoundland Regiment à l’entrainement

i

Bundled up for the Atlantic crossing, Newfoundland Regiment troops prepare to embark at Furness Withy pier in St. John’s in February 1915.

Les soldats du Newfoundland Regiment à l’embarcadère Furness Withy de St. John’s, emmitouflés pour la traversée de l’Atlantique, se préparent à embarquer en février 1915.

The regiment, expanded to 1,000 men, trained in Scotland and England, then sailed to Malta, Greece and Egypt, where they spent a week in Cairo acclimatizing to the heat.

Le régiment, effectif renforcé à 1 000 hommes, a été entrainé en Écosse et en Angleterre, puis il est allé à Malte, en Grèce et finalement en Égypte où il a passé une semaine au Caire pour s’acclimater à la chaleur.

i

Newfoundland Regiment training

Le Newfoundland Regiment à l’entrainement

i

The Newfoundland Regiment assembled for this photo in Aldershot, England, a month before sailing to Gallipoli in September 1915.

Le Newfoundland Regiment s’est rassemblé pour cette photo à Aldershot, en Angleterre, un mois avant de mettre le cap sur Gallipoli, en septembre 1915.

In September 1915, the regiment was deployed with British 29th Division for three months in the failed attack on the strategic Gallipoli Peninsula in the Ottoman Empire (today’s Turkey). Private Hugh McWhirter was killed by enemy fire in a support trench on Sept. 22, 1915, the regiment’s first fatality of the war. Thirty soldiers from the regiment died in Gallipoli.

En septembre 1915, le régiment était attaché à la 29e Division britannique pendant trois mois, lors de l’attaque infructueuse à la péninsule stratégique de Gallipoli, dans l’Empire ottoman (la Turquie d’aujourd’hui). Le simple soldat Hugh McWhirter a été tué dans une tranchée de soutien le 22 septembre 1915, premier mort de guerre du régiment. Trente soldats du régiment sont morts à Gallipoli.

i

Captains Conn Alexander (left) and Joe Nunns of the regiment’s B Company at Suvla Bay during the Gallipoli Campaign in 1915.

Les capitaines Conn Alexander (à g.) et Joe Nunns de la Compagnie B du régiment à la baie de Suvla, pendant la campagne de Gallipoli, en 1915.

i

A member of the Newfoundland Regiment in a front-line trench on Suvla Bay during the Gallipoli campaign in 1915.

Un membre du Newfoundland Regiment dans une tranchée en première ligne à la baie de Suvla, lors de la campagne de Gallipoli de 1915.

Ordered to move to the Western Front in March 1916, the Newfoundland Regiment, still in the 88th Brigade of Britain’s 50,000-strong 29th Division, joined the front line near Beaumont-Hamel, France. In April and May, they were deployed in trenches near Englebelmer and Louvencourt. In June, they trained in wet weather and waited with apprehension for the start of the Battle of the Somme.

Le Newfoundland Regiment, faisant toujours partie de la 88th Brigade de la 29th Division britannique de 50 000 hommes, a été envoyé au front occidental près de Beaumont-Hamel, en France, en mars 1916. En avril et en mai, il a été déployé dans les tranchées près d’Englebelmer et de Louvencourt. En juin, en temps pluvieux, il s’exerçait en attendant, dans l’inquiétude, que commence la bataille de la Somme.

i

Newfoundland Regiment soldiers wash boards used as tent flooring at their training camp on Salisbury Plain in the south of England, which was their home for seven weeks in 1915.

Les soldats du Newfoundland Regiment lavent des planches qui leur servent de plancher dans les tentes au camp d’entrainement de Salisbury Plain, au sud de l’Angleterre, où ils habitent pendant sept semaines en 1915.

1
St. John’s: August to October 1914

When war broke out in August 1914, Newfoundland had no regular military units, aside from a small naval reserve. Volunteers began signing up almost immediately, and by October, more than 500 soldiers were ready to ship out to the United Kingdom.

St. John’s : aout à octobre 1914

Quand éclate la guerre, en aout 1914, Terre-Neuve n’a aucune unité militaire régulière à part une petite réserve navale. Les volontaires commencent à s’engager presque immédiatement, et en octobre, plus de 500 soldats sont prêts à partir pour le Royaume-Uni.

2
Great Britain: October 1914 to August 1915

From October 1914 to August 1915, the Newfoundland Regiment—increased to a full battalion of 1,000 men—trained in the United Kingdom and remained independent from Canadian regiments. They would fight alongside British units.

Grande-Bretagne : Oct. 1914 - aout 1915

Entre octobre 1914 et aout 1915, le Newfoundland Regiment – devenu bataillon complet de 1 000 hommes –, s’entraine au Royaume-Uni et demeure séparé des régiments canadiens. Il va se battre aux côtés des unités britanniques.

3
Mediterranean: August 1915 to September 1915

On Aug. 20, 1915, the regiment (now attached to the British Mediterranean Expeditionary Force) sailed for Gallipoli (Turkey) by way of Egypt.

Méditerranée : Aout 1915 - Sept. 1915

Le 20 aout 1915, le régiment (attaché à la British Mediterranean Expeditionary Force) met le cap sur Gallipoli (Turquie) via l’Égypte.

4
Gallipoli: September 1915 to January 1916

The Newfoundland Regiment—now 1,076 soldiers strong—landed at Suvla Bay on the night of Sept. 19-20. Not long after landing and for most of the next three months, the regiment found itself stalled in trench warfare, then playing an important rearguard role in two evacuation operations.

Gallipoli : Sept. 1915 - Jan. 1916

Le Newfoundland Regiment – à l’effectif de 1 076 soldats à ce moment-ci –, atterrit à la baie de Suvla pendant la nuit du 19 au 20 sept. Peu après, et pendant la plus grande partie des trois prochains mois, le régiment est enlisé dans une guerre de tranchées, puis il joue un rôle d’arrière-garde dans deux opérations d’évacuation.

5
Egypt: January 1916 to March 1916

The regiment spent this period near Suez, Egypt, recovering from battle wounds before embarking to join the British Expeditionary Force in France.

Égypte : Janv. 1916 - Mar. 1916

Le régiment passe cette période près de Suez, en Égypte, à se remettre des blessures avant d’aller rejoindre la force expéditionnaire britannique en France.

6
Western Front: March 1916 to November 1918

Arriving on the Western Front, the regiment was assigned to the Beaumont-Hamel sector in time for the launch of a huge Allied offensive against well-fortified German defensive trenches. Here, 710 members of the regiment were killed or wounded on July 1. For the duration of the war, the regiment manned trenches at several locations in France and Belgium.

Front occidental Mar. 1916 - nov. 1918

À l’arrivée au front occidental, le régiment est affecté au secteur de Beaumont-Hamel à temps pour le début de l’immense offensive des Alliés contre les tranchées allemandes bien fortifiées. Là-bas, 710 membres du régiment sont tués ou blessés le 1er juillet. Le régiment occupe des tranchées en France et en Belgique pendant le reste de la guerre.

Click the buttons below to follow the Trail of the Newfoundlanders. Cliquer sur le bouton ci-dessous pour suivre le sentier du Caribou. ?
Trail of the Newfoundlanders
Le sentier des Terre-Neuviens

“Everyone seems so cool about it all, quietly preparing for what is going to be the greatest attack in the history of the world,” Lieutenant Owen Steele wrote in his diary on June 23. “We only hope that it may be a very strong factor in bringing an early end to the war.” Steele survived the attack at Beaumont-Hamel on July 1, but on July 7 he was wounded when a German shell exploded near him. He died from his injuries the next day.

« Tout le monde semble imperturbable, se préparant à ce qui va être la plus grande attaque de l’histoire du monde, a écrit le lieutenant Owen Steele dans son journal, le 23 juin. Nous espérons que ce sera un facteur très important servant à mettre vite fin à la guerre. » Steele a survécu à l’attaque à Beaumont-Hamel, le 1er juillet, mais il a été blessé, le 7, quand un obus allemand a explosé près de lui. Il est mort de ses blessures le lendemain.

i

Newfoundland Regiment soldiers preparing for a meal.

Des soldats du Newfoundland Regiment se préparent à manger.

End of Section II

FIN DE LA SECTION II

Next: Section III

Suivante : section III

The Attack on
Beaumont-Hamel

Attack à
Beaumont-Hamel

Click the icon to continue to the next section Cliquer sur l'icône ci-dessus pour aller à la section suivante